5 erreurs du Fundraising par Ebos

Les 5 erreurs de Fundraising à éviter pendant les fêtes

La saison des Fêtes est un moment de générosité et une nouvelle année nous incite à réfléchir et à travailler sur l’amélioration de soi. Pour les organismes sans but lucratif, c’est un moment clé pour lancer une campagne de collecte de fonds, à condition d’éviter ces cinq erreurs.

Voici quelques pièges de la période des fêtes et comment les éviter:

 

1) Manquer les dates de lancement

Vous souhaitez que le message parvienne au bon moment – avant Noël! Si les lettres arrivent après le 25 Décembre, votre organisation possède statistiquement moins de chances d’attirer des dons.

Rappelez-vous que les vacances interrompent les horaires des services postaux et que cela est une période mouvementée de l’année pour le courrier en général. Ne pas attendre jusqu’au 23 Décembre pour obtenir vos demandes de financement !

N’attendez pas non plus fin Novembre pour planifier des actions de Telefundraising. C’est une période de l’année particulièrement chargée pour tous les prestataires, assurez-vous d’avoir des ressources disponibles, et respectez les délais de mise en place (préparation des fichiers, formation des telefundraiser, développements informatiques, comptez 4 semaines, et n’oubliez pas les délais de production. Peu de fournisseurs pourront traiter 5.000 appels en une semaine en étant contacté 1 mois à l’avance !). Cependant, rassurez-vous, vos campagnes peuvent déborder sur le début d’année et profiter des bonnes résolutions de la nouvelle année.

2) Négliger la publicité Digitale

Papy et Mamy font leurs achats en ligne plus que jamais, alors pourquoi ne pas ajouter un point de contact en ligne avant que vos courriers ou appels ne soient lancés ? Un point de contact numérique est un engagement supplémentaire avec les donateurs en dehors de la lettre de parrainage traditionnelle par publipostage direct. Cela renforce le message et la confiance dans l’action de mailing ou de telemarketing.

Vous pouvez lancer des campagnes de publicité en ligne bien sur, afin d’entrer en contact avec le plus grand nombre mais le simple fait de placer des annonces sur vos pages des médias sociaux et votre site internet facilitera vos actions par courrier, email ou téléphone tout en rassurant les donateurs sur le bien fondé de votre démarche.

3) Abandonner l’Acquisition

Ceci est le meilleur moment de l’année pour recevoir des dons. Il est également le meilleur moment pour acquérir de nouveaux donateurs!

Pour attirer de nouveaux donateurs, assurez-vous de mettre vos meilleurs projets en valeur. Les premières impressions comptent. Un forte présence en ligne, avec un visuel fort, et un site à la navigation simple, sont d’excellents moyens de générer de nouveaux dons.

4) Oublier l’Analyse

Il est indispensable d’analyser toutes les données de la collecte de fonds des années précédentes – il est temps d’apprendre de vos erreurs.

Quel était votre taux pour le publipostage, e-mail, et les demandes des médias sociaux pour les dons de réponse? Est-ce qu’une action ou un type de segment n’a pas bien fonctionné l’année dernière?

Il est temps d’apprendre à partir des données d’analyse et d’allouer des ressources ailleurs, au lieu de répéter le même processus et espérer des résultats différents.

5) Ne Pas Personnaliser

Une phrase qui ne devrait jamais apparaître dans vos demandes de parrainage: “Cher donateur”.

Vos donateurs donnent à votre organisation parce qu’ils se soucient de votre mission. C’est un choix personnel, et ils méritent d’être traités d’une manière personnelle.

Toutes les lettres et les e-mails devraient commencer par saluer le donneur (ou le lead) par leur prénom. Cela donne le ton pour un message personnalisé.