meet … Marie, Head of People Division

Marie Mocci, Head of People Division

Partons à la rencontre de Marie une des pionnières d’Ebos, qui joue actuellement un rôle essentiel de notre succès en sa qualité de Head of People division. Elle dirige l’un des départements les plus stratégiques de l’entreprise. Marie est également en charge de la politique RSE d’Ebos Luxembourg.

La Journée internationale de la femme célèbre les réalisations professionnelles, politiques, économiques et sociales des femmes. Dans votre expérience de femme, quelle est sa signification?

Une signification très importante dans la mesure où ma culture et mon éducation sont le reflet d’une société matriarcale. Depuis enfant, ma réflexion s’est portée naturellement sur « mon indépendance en tant que femme » et dans quelle mesure je pourrais un jour être comblée en terme de réalisation personnelle. L’indépendance pour une femme c’est quoi ? Elle se résume très simplement et principalement par :
une indépendance économique et intellectuelle. Faire valoir ses droits et ses devoirs, ses idées, dans son environnement professionnel, ou pourquoi pas en politique, c’est laisser sa trace, c’est exister et pouvoir communiquer de manière structurée, réfléchie face à tout type de public et se sentir bien ! (tout public : hommes ou femmes, intellectuels ou non).

Qui est votre plus grande influence et / ou icône?

Eleonora d’Arborea: une des 1res Juges du Moyen ge, elle a œuvré en tant que femme pour les femmes et a présenté le 1er code civil européen “La carta Delogu” avec en ligne de mire, les 1ers articles contre les violences faites aux femmes…
En 2e position…
Simone Veil.

Quel est votre rôle aujourd’hui chez Ebos ?

Head of people division. Notre devise est “Hire, Develop and Retain the right people.” Ma division People est composée de plusieurs entitées : recrutement, environnement de travail bâtiment , Ebos Academy, mise en conformité et audit, développement personnel et événementiel et toute la partie RH et admin. Mon rôle consiste à suivre une stratégie claire en terme de bonnes pratiques sociétales de l’entreprise en favorisant toujours une réelle diversité dans le recrutement et durant tout le parcours de vie de nos employés (formations, montées en compétences etc…) tout en privilégiant une parfaite équité hommes/femmes. Une bonne stratégie de recrutement mêlée à de bonnes pratiques RSE ont un impact considérable sur le présentéisme, la qualité du travail, le turn over et par conséquent les revenus de la société. Un employé heureux et bien dans sa société fournira un travail plus qualitatif et apportera plus de satisfaction à nos clients.

Existe-t-il des chances égales pour les femmes? Votre travail est-il commun chez les femmes?

Mon travail est particulièrement commun chez les femmes en effet puisque de mémoire 63 % des RH sont des femmes. Les sciences humaines sont plutôt des domaines orientés femmes mais les hommes apportent tout autant leur passion dans ce métier.

Comment décririez-vous votre environnement de travail?

Un environnement à la hauteur des enjeux : les ressources humaines au sein d’Ebos et dans le cadre de mon environnement de travail, sont le plus précieux trésor de la société. Le vocabulaire employé dans le cadre de nos recrutements est « Talent ». Je travaille dans un environnement mixte, relativement décontracté et enthousiasmant où les journées passent à la vitesse de la lumière…

Pourquoi pensez-vous que les femmes sont de bons Conseillers Clients ? Qu’ont elles de plus ?

Bonne question…Elles n’ont rien de plus me semble-t-il. Elles sont peut-être plus patientes. Il semblerait que les femmes seraient plus en posture d’écoute dans la relation client. Par exemple une commerciale cherche plus volontiers une solution au problème. Les hommes sont peut-être plus focalisés sur les chiffres, sur comment conclure une offre et faire l’affaire.


Quels obstacles avez-vous rencontrés, en tant que femme, pour réussir dans votre carrière ? Comment les avez-vous surmontés?

Nous sommes nos propres obstacles. J’ai appris à me dépasser par rapport aux divers axes d’améliorations évoqués lors de mes évaluations annuelles et grâces à mes propres auto-analyses.

D’après votre propre expérience, quels conseils donneriez-vous aux femmes qui envisagent de poursuivre une carrière dans la Relation Client?

De foncer et d’y croire parce qu’au final, non seulement l’aventure en vaut la peine mais la satisfaction et la réalisation personnelle nourriront votre quotidien (formations continues, dépassement de soi, travail et victoire d’équipe etc.)

Categories: Uncategorized